Sélections de nos libraires

5 billets

1 abonné

Billet

blog-post-featured-image

Les parutions d'avril, fêtons le printemps

Ce mois-ci, je vous propose une sélection pour accompagner l’arrivée de printemps. Des lectures qui pourront, je l’espère, rendre ce nouveau confinement plus supportable. Vous y trouverez un rappel des sorties les plus attendues d’avril, puis une sélection constituée autour des thèmes de la nature et du développement durable, sans oublier l’amour, l’humour et la légèreté, qui sont de mise avec la saison printanière ! Romans d’amour, essais, littérature jeunesse, feel-good, cuisine, polar, développement personnel, imaginaire : il y en a pour tous les goûts ! Parmi cette sélection, j’ai une affection particulière pour Le liseur du 6h27, de Jean-Paul Didierlaurent, et Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers. Deux textes pleins de bienveillance et de fraicheur qui font du bien au cœur et à l’âme.


LITTÉRATURE FEEL-GOOD

Le liseur du 6h27, Jean-Paul Didierlaurent (Gallimard)


Si vous n’avez pas trop le moral, il faut lire ce livre. Sans être mielleux, c’est une vraie bulle de fraîcheur et d'humanité. Il réchauffera votre cœur et vous redonnera le sourire !

Nous y suivons Guylain, jeune homme dont l’existence maussade va se trouver chamboulée grâce à de pétillantes rencontres et à une quête entamée suite à une trouvaille dans le RER.

À lire et à mettre entre toutes les mains !

La papeterie Tsubaki, Ito Ogawa (Picquier)

Douceur et poésie sont les maîtres mots de ce roman d'Ito Ogawa. On retrouve avec plaisir l'univers délicat de l'auteur à travers un voyage sensoriel aux côtés de Hatoko qui revient dans son village natal pour reprendre la papeterie de sa grand-mère. La jeune femme va aussi devoir apprendre le métier d'écrivain public pour lequel les habitants viennent régulièrement la consulter. Choix du papier, de l'encre, de la plume, des bons mots : Hatoko doit trouver le bon équilibre pour que la missive reflète la personnalité de l'expéditeur.

Si vous voulez vous échapper de votre quotidien, ce roman vous fera le plus grand bien !




ROMANS D’AMOUR

 

Clair de femme, Romain Gary (Gallimard)

Bon sang ! Je ne connaissais pas ce titre de Gary et c'est pourtant l'un des plus beaux textes qu'il m'ait été donné de lire !

Deux âmes meurtries se retrouvent pour composer un hymne au couple et à l'Amour.

C'est terriblement triste et pourtant plein d'espoir.

C'est incroyablement bouleversant.

C'est écrit d'une plume sensible et ciselée.

C'est sublime.

 

La vie en chantier, Pete Fromm (Gallmeister)

La vie en chantier, c’est une histoire de deuil. La vie en chantier, c’est celle de Taz sans Marnie, son amour qui vient de mourir en couche. C’est la vie d'un jeune père veuf, dans une maison à peine finie, avec une fille à élever et un cœur en miette pour l'accompagner.

Malgré ce sujet lourd, c’est un livre que j’ai trouvé très lumineux car on y parle beaucoup d’amour : on y ressent bien sûr les liens très forts qui unissaient Taz et Marnie, l’amour tendre, maladroit et sans faille qu’il porte à Midge, leur fille, mais aussi l’indéfectible soutien de ses amis

Votre cœur va se serrer, fondre, douter, espérer. C’est beau, vraiment.

 

Le cirque des rêves, Erin Morgenstern (Flammarion)

« Ils sont confinés dans un lieu extraordinaire, un lieu qui peut, qui va grandir et évoluer autour d’eux. En un sens, ils possèdent le monde et ce monde ne connait d’autres limites que l’imagination de Marco »

J’adore la façon dont Erin Morgenstern tisse ses histoires et ce roman m’a complètement emporté, malgré une intrigue un peu longue à se mettre en place.
 Chaque jour, j’étais impatiente de retrouver l’atmosphère feutrée et magique du cirque des rêves, de suivre son évolution et celle de ses artistes.

On se laisse complètement envelopper par ce roman. La magie de ses mots s’insinue doucement en nous, jusqu’à finalement s’emparer de notre cœur. C’est difficile d’en faire un résumé sans trop en dire : vous y trouverez un duel, du spectacle, de la passion, de la magie, de l’amour, de la tension, de la féerie, du mystère…

En bref, un univers onirique incomparable !




LITTÉRATURE ET NATURE

 

Dans la forêt, Jean Hegland (Gallmeister)

Un livre d’actualité, avec lequel on vit, littéralement, et qui aborde des thèmes essentiels dans nos sociétés industrialisées où l'on oublie parfois de vivre : le retour à la nature et à une vie plus simple, retrouver la joie des plaisirs essentiels (lire, jardiner, profiter des rayons du soleil ou de la chaleur du feu de cheminée...).

Comment survit-on dans un monde où tout ce que l'on a connu n'existe plus (l'électricité, l'essence, les commodités des sociétés de consommation) ?

C'est une question sur laquelle devront se pencher Nell et Eva, les deux héroïnes de
ce fabuleux roman.


La panthère des neiges, Sylvain Tesson (Gallimard)

Qui n'aimerait pas écrire comme Sylvain Tesson ? C'est envoûtant, drôle, sensé.

Partir à l'affut de la panthère, c'est finalement pour lui un prétexte à de nombreuses réflexions philosophiques sur notre rapport à l’environnement et à l'immobilité, sur la nature humaine.

Un très beau récit de voyage, une bulle de tranquillité au sein de nos quotidiens mouvementés.



Face au vent, Jim Lynch (Gallmeister)

Chez les Johannssen, l’appel du large est une affaire de famille : le grand-père dessine des voiliers, le père les construit, la mère calcule leur trajectoire et les enfants s’affrontent dans des compétitions. Mais lorsque Ruby, la plus jeune de la fratrie, abandonne sa carrière pour faire de l’humanitaire, les liens familiaux s’étiolent… Des années plus tard, c’est pourtant Ruby qui décide de réunir la famille autour d’une dernière course.

Asseyez-vous confortablement et laissez-vous emporter par la magie de ce livre.

Vous n'y connaissez rien en voile ? Ce n'est pas grave ! Vous serez conquis par la fraîcheur et l'originalité de la famille Johannssen, dont tous les membres sont plus attachants les uns que les autres.

C'est frais, drôle, actuel, toujours juste... Bref, c'est complètement dépaysant et ça fait du bien !

 



ESSAIS


Du lait pour mes courgettes
, Dan Marshall (Larousse)

Un petit guide astucieux pour passer moins de temps à entretenir le jardin, faire de la récup' et économiser son énergie. Les illustrations sont schématiques et attractives, les conseils faciles à mettre en place.

Parfait pour les jardiniers amateurs ou débutants.





Famille zéro déchet
, Jérémie Pinchon (Thierry Souccar)

Pas « prise de tête » et souvent drôle, ce petit guide est parfait, plein d’astuces pour trier et réduire petit à petit sa production de déchets au quotidien.

Essayer cette méthode, c’est l’adopter définitivement !








BANDE-DESSINÉE

Yasmina et les mangeurs de patates, Wauter Mannaert (Dargaud)

Yasmina, cusinière en herbe, a pris l’habitude de cuisiner pour presque rien les légumes cultivés par ses amis ou des plantes cueillies dans la nature. Mais lorsqu’une pomme de terre rendant accro fait son apparition sur les étales des supermarchés, et que l’on commence à interdire à ses amis de cultiver leur jardin, Yasmina se transforme en enquêtrice de choc !

Une BD tout public pleine d’humour, qui défend la nourriture saine contre la nourriture transformée.




CUISINE

Flavour, Ottolenghi (Hachette)

Yotam Ottolenghi revient avec un ouvrage quasiment dédié à la cuisine des légumes, pleine de saveurs et d’originalité. Le chef anglo-israélien sublime une nouvelle fois le végétal en proposant des recettes plus qu’alléchantes.

Un « must have » pour celles et ceux qui aspirent à une cuisine végétale, plus respectueuse du rythme des saisons.





JEUNESSE

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers, Benjamin Alire Saenz (Pocket Jeunesse)

Ne passez pas à côté de ce petit bijou ! Un roman stupéfiant de simplicité, de sincérité, de justesse. Ari et Dante sont extrêmement attachants. J'ai ri et pleuré à leurs côtés.

 « Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... »

Une belle histoire d'adolescence et d'amitié à mettre en toutes les mains !



Extincta, Victor Dixen (Robert Laffont)

Le monde se meurt. Les derniers représentants de la race humaine sont divisés en castes très strictes dirigées par les Apex, une élite de mutants contrôlant tout. Dans ce monde gris où l’espoir se fait rare, nous suivons Astréa, jeune travailleuse qui se lance à la recherche de son frère envoyé en prison, et Océrian, prince déchu qui fuit le palais pour échapper à un mariage forcé.

Une histoire d’aventure et d’amour sur fond de fable écologique, incroyablement bien contée, qui rend hommage aux plus grands maitres de la science-fiction.




8848 mètres, Silène Edgar (Casterman)

Nous suivons Mallory, une ado de 15 ans qui s’apprête à gravir l’Everest en compagnie de son père. On suit leur préparation aux différents camps de base, avec d’autres alpinistes, jusqu’à l’assaut final. À travers l’expérience de Mallory, Silène Edgar nous parle aussi d’écologie : en arrivant sur le toit du monde, l’adolescente ne se doutait pas de la pollution engendrée par des années d’alpinisme « de masse ». Elle va rencontrer Aurélie, membre de l’association Clean Everest, et à ses côtés, l’adolescente va également questionner quelques notions tirées des enseignements bouddhistes : la compassion, l’impermanence, l’interdépendance.

Écrit par Anaïs Beaumer

Description du blog

Chaque mois, nos libraires vous concoctent une sélection des meilleures nouveautés et des fiches de présentation pour chacune d'elles.